EDF : Et si le solaire remplaçait le nucléaire ?

Depuis quelques années, les grandes puissances mondiales se sont déjà convertis dans le système photovoltaïque, qui comme nous le savons est l’utilisation de quelques composants électroniques (panneau, centrales solaire, etc) qui, exposé au rayon du soleil génère de l’électricité. La mise en place de ce nouveau système génèrera beaucoup plus de rentabilité pour un pays sur le domaine de l’énergie.

Basculement inévitable du nucléaire au solaire

Après une interview effectuée avec le PDG d’EDF, Jean Bernard Lévy, sans le dire officiellement, la société pense qu’il est actuellement difficile, voire presque impossible, que dans un futur proche, les  énergies nucléaires puissent produire de l’électricité moins chère que les nouvelles sources d’énergies (éoliennes, solaires). Il est cependant admis que nous pouvons d’ores et déjà réduit notre consommation, grâce à des prestations thermiques dans certaines zones métropolitaine comme l’isolation-gironde by isoltoit en région Aquitaine. Déjà rien que sur le coût, cela provoque déjà une baisse considérable de la commande en nucléaire (appel d’offre, marché…). Mais malgré cela, les dirigeants d’EDF défendent toujours fortement, qu’il est important plus que jamais de continuer d’investir dans le nucléaire. Qui, actuellement avec son nouveau projet EPR.

Lancement du changement sur le remplacement du nucléaire

Selon toujours les dirigeants d’EDF, de nouvelle projection seront envisager pour les prochaines années, un projet avec un financement d’un montant de 25 milliards d’euro. Un projet de grande envergure qui sera développé  entre 2020 et 2035. Ce grand revirement est surtout dû à l’annonce à la baisse de la part du nucléaire sur le marché, une baisse chiffrée à 50%. Ce grand revirement est surtout par peur de ne pas pouvoir répondre aux besoins du monde. Actuellement, les  énergies nucléaires ne sont plus vraiment prisés car dans plusieurs pays (Chilli, Mexique, Israël, etc) se sont ruées vers la photovoltaïque. D’après Monsieur Jean-Bernard Levy, le projet avec le nucléaire est vraiment primordial, il a été mise en marche depuis 2014 et ne s’achèvera en 2025.

Author: Maxime Thomas

Share This Post On